Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 janvier 2017 5 20 /01 /janvier /2017 12:25
Univerciné russe 2017 : Rencontre et présentation du festival à la médiathèque Jacques Demy
Et voici le programme du festival Univerciné russe ! Merci à nos 77 contributeurs grâce à qui cette collecte fut un succès !!!
 
La première rencontre dans le cadre du festival sera le jeudi 26 janvier à la médiathèque Jacques Demy : on parlera de la Sibérie avec Yves Gauthier !
 
Et à Cosmopolis, plusieurs ciné-rencontres attendent les cinéphiles :)
 
Toute l'actualité du festival sur le site : http://russe.univercine-nantes.org et sa page Facebook.
amicalement,
 
Julie Tébenkova Féougier
présidente de "Russies étonNantes"
association interculturelle russophile
www.russiesetonnantes.fr
 
26 septembre 2016 1 26 /09 /septembre /2016 12:06
Séance Spéciale Dimanche 2 Octobre 2016 à 11h00 en présence du réalisateur au Katorza

Séance Spéciale Dimanche 2 Octobre 2016 à 11h00 en présence du réalisateur au Katorza

Tous les soirs, une fille, un garçon et un vieux projectionniste se retrouvent dans un cinéma qui semble abandonné, mais plein de merveilles. Les trois amis inventent, dessinent, se déguisent et s’imaginent les héros de contes merveilleux. Des profondeurs de la terre, aux confins de l'orient, ils rivalisent d'imagination pour incarner princesses et aventuriers : « La Maitresse des Monstres», « L’Ecolier-Sorcier », « Le Mousse et sa Chatte » et « Ivan Tsarévitch et la Princesse Changeante ». Dès 6 ans.

Séance Spéciale Dimanche 2 Octobre à 11h00 en présence du réalisateur

http://www.katorza.fr

26 septembre 2016 1 26 /09 /septembre /2016 11:46
"Quand les Russes aiment"  un weekend de cinéma russe au Katorza

Macha Méril
Marraine du Festival

La Russie…

Elle a fait rêver, elle fait peur, à toutes les époques.
Sous Catherine La Grande comme sous le communisme.
Mais la connaît-on vraiment ? En avons-nous une idée juste, en France ?
Qui mieux que les cinéastes peuvent nous la dépeindre, nous la présenter sous tous ses visages.
La Russie aime les arts et vénère les artistes, depuis sa fondation, en 989, depuis les premiers tsars épris de Byzance et de ses fastes. Les ors, les encens, les chants et les danses. Elle est devenue la patrie des arts vivants, et contrairement aux aristocraties européennes, les princes pouvaient épouser des danseuses, hissées au rang de demi-déesses.
Aujourd’hui plus que jamais, la Russie reste un mystère, mais son charme opère : pas un voyageur n’en revient indemne, on est envoûté, troublé.
Le cinéma nous transmet cet enchantement, de l’amour à la cruauté, de la beauté à l’horreur. Il faut entendre les cinéastes, il faut les remercier. Leurs chefs-d’œuvre nous éclairent sur cette vaste terre de culture et d’humanité.
J’aime le cinéma russe.

http://www.quandlesrussesaiment.com/

http://www.katorza.fr

Quand les Russes aiment, même François Hollande vient voir

En savoir plus:

Publié par Elmira Becq - dans Sorties - Cinéma
commenter cet article
5 avril 2016 2 05 /04 /avril /2016 16:56
"Mandarines", le film de clôture du festival Univerciné russe, sortie le 6 avril

Film estonien de Zaza Urushadze (2015) avec Lembit Ulfsak, Elmo Nüganen, Misha Meskhi

En 1990, la guerre fait rage en Abkhazie. Un village ne compte comme seuls habitants qu’un vieil homme,

Ivo, et un producteur de mandarines, Markus, - tous deux d’origine estonienne - qui refuse de quitter sa

plantation alors que les fruits sont presque mûrs. Le conflit est de plus en plus proche mais Ivo décide de

venir en aide à Akhmed, un Caucasien blessé, et le cache chez lui. Markus, à son tour, découvre un

Géorgien laissé pour mort sur le champ de bataille. Il l’emmène lui aussi chez Ivo. Deux combattants de

camps opposés se retrouvent alors sous le même toit...

VOSTF
1H27

http://www.katorza.fr/prochainement.php#1319

Мандарины, მანდარინები, Mandariinid

Une réflexion indispensable sur la tolérance et le vivre ensemble.

http://russe.univercine-nantes.org/mandarines/

Publié par Elmira Becq - dans Sorties - Cinéma
commenter cet article
1 mars 2016 2 01 /03 /mars /2016 17:29
Festival Univerciné Russe du 2 au 6 mars 2016

Du 2 au 6 mars : Le festival de cinéma russe au Katorza.
L’événement si attendu, avec plusieurs réalisateurs russes invités grâce à notre campagne de financement collectif.

Le site du festival : www.russe.univercine-nantes.org

Télécharger le programme en PDF :

Quelques infos utiles :


1) si vous n'habitez pas à Nantes, plusieurs films du festival seront délocalisés cette année.



Sainte-Marie-sur-Mer : article Ouest-France

2) Pour les deux séances jeune public, vous pouvez rejoindre notre groupe (tarif groupe 3,60 euros). Le film "La reine des Neiges" sera en français pour le rendre accessible aux plus jeunes. Il faudrait nous prévenir assez vite.




3) La séance dite "scolaire" pour nos élèves adultes en cours de soir aura lieu le jeudi 3 mars, à 9h30. Tarif 3,60 €. Confirmation obligatoire.




4) Le film "3 jours"est hélas déprogrammé pour des raisons indépendantes de notre volonté. Il sera remplacé par le très beau documentaire "Vassenine" en présence du réalisateur.

26 février 2016 5 26 /02 /février /2016 11:44
http://russe.univercine-nantes.org/presentation-du-festival-a-la-mediatheque-jacques-demy/

http://russe.univercine-nantes.org/presentation-du-festival-a-la-mediatheque-jacques-demy/

L’équipe Univerciné russe vous invite à la présentation du festival de cinéma russe

à la médiathèque Jacques Demy le vendredi 26 février à 19h.

Macha Milliard, directrice du festival, vous présentera les films programmés,

les temps forts et les invités du festival.

Vous aurez aussi l’occasion de découvrir certaines bandes annonces de film !

Cette soirée est ouverte à tous et l’accès est gratuit.

Rendez-vous donc le 26 février à 19h à la salle Jules Vallès de la médiathèque !

http://russe.univercine-nantes.org/presentation-du-festival-a-la-mediatheque-jacques-demy/

Publié par Elmira Becq - dans Sorties - Cinéma s
commenter cet article
24 novembre 2015 2 24 /11 /novembre /2015 13:47
Cérémonie d’Ouverture Officielle : "Heavenly Nomadic" ("Sutac") de Mirlan ABDYKALYKOV Kirghizstan• 2015• Fiction• Couleur• 78′• Kirguize• HD•

Cérémonie d’Ouverture Officielle : "Heavenly Nomadic" ("Sutac") de Mirlan ABDYKALYKOV Kirghizstan• 2015• Fiction• Couleur• 78′• Kirguize• HD•

Cérémonie d’Ouverture Officielle :

 

Mardi 24 Novembre à 19h30

au Grand T

Projection de HEAVENLY NOMADIC

de Mirlan Abdykalykov

Fiction / 2015 / Kirghizstan / 81′ / VOSTF ENG SUB

 

http://www.3continents.com/fr/ledition-2015/ceremonies-d-ouverture-et-de-palmares/

 

http://www.3continents.com/fr/film/heavenly-nomadic/

 

 

Film Kazakh :

 

"Leçons d’harmonie" (Uroki garmonii) de Emir BAIGAZIN

Allemagne• France• Kazakhstan• 2013• Fiction• Couleur• 120′•

Kazakh• 35 mm•

2013› Sélection Officielle - Hors-compétition internationale•

2015› Figures de l'adolescence•

 

http://www.3continents.com/fr/film/lecons-dharmonie/

 

Film Ouzbek :

 

"L’Homme suit les oiseaux" (Chelovek Ukhodit Za Ptitsami) de Ali KHAMRAEV

Ouzbékistan• 1975• Fiction• Couleur• 87′• Ouzbek•

2010› Retrouvailles avec Ali Khamraev•

2015› Figures de l'adolescence•

 

http://www.3continents.com/fr/film/man-follows-birds/

 

Films Géorgiens :

 

Eka & Natia, chronique d’une jeunesse

http://www.3continents.com/fr/film/eka-natia-chronique-d-une-jeunesse/

 

Venice

http://www.3continents.com/fr/film/venice-en-developpement/

 

 

 

 

http://www.3continents.com

4 novembre 2015 3 04 /11 /novembre /2015 14:25

Territoire de la liberté (Territoria Svobody)

de Alexander Kouznetsov

• mercredi 4 novembre • 20:30 •

 

Séance suivie d'une rencontre avec Alexander Kouznetsov, réalisateur.

Russie-France, 2015,

1h08, VOSTF,

documentaire

 

NUM

 

~~Près d’une ville industrielle de Sibérie se dresse une réserve naturelle faite de rochers, de bouleaux et d’isbas. Ceux qui viennent là se réfugient dans un autre monde entre la nature sauvage, l’escalade, la fête. Sur ce territoire, on vit, on respire ce qui en Russie n’a jamais existé, la liberté... "Ce documentaire montre une communauté d’alpinistes s’attaquant à des rochers escarpés, surprenantes métaphores de la démocratie autoritaire de Poutine." Nicolas Didier, Télérama "Un documentaire russe qui fait plaisir à voir, loin des pesants constats plombés sur la déliquescence morale de l’ex-pays des Soviets. Il frappe par son immédiateté, sa vision un peu désordonnée de familles amies festoyant dans un esprit communautaire plus bachique que destroy, échangeant des idées, et se lançant des défis sportifs. Un espace baptisé “Svoboda” (liberté), mot peint et repeint sur une falaise depuis des lustres, qui fut jadis synonyme de dissidence, mais reprend tout son sens à l’heure de la croissante dérive autoritaire et militariste du régime de Poutine. Une fresque ludique et colorée qui décrit un de ces havres de résistance permanente où la partie humaniste de la société s’exprime sans œillères, sans ambages, et dans la joie." Vincent Ostria, Les Inrockuptibles Entretien avec Alexander Kouznetsov disponible sur Critikat.com

Publié par Elmira Becq - dans Sorties - Cinéma
commenter cet article
24 septembre 2015 4 24 /09 /septembre /2015 16:06
"Andreï Roublev" de Andrei Tarkovski au Cinématographe

 DE L'EXPÉRIENCE HUMAINE, DES CAMPS, ET DE L'ART COMME NÉCESSITÉ

 

Andreï Roublev

(Andrey Rublyov)

 

de Andreï Tarkovski URSS, 1966, 3h25, VOSTF

avec Anatoli Solonitsyne, Nikolai Sergeyev, I. Lapikov, N. Burlyayev

NUM • VERSION RESTAURÉE

 

http://www.lecinematographe.com/Andrei-Roublev-Andrey-Rublyov_a4704.html

 

 Le Cinématographe (12 bis rue des Carmélites)

 

Séance unique  : Samedi 3/10 20:00

~~ > Séance accompagnée par Christophe Cognet.

 

 Dans la Russie du XVème siècle, période violente troublée de l'histoire du pays, une évocation en huit épisodes, un prologue et un épilogue, de la vie du peintre d'icône Andreï Roublev. "Je ne voulais ni d’un film historique ni d’un film biographique, mais autre chose. Cette autre chose était l’exploration du don poétique du grand peintre russe. J’avais envie d’évoquer, à travers l’exemple de Roublev, la psychologie de la création, et de sonder l’âme et la conscience sociale de l’artiste qui veut créer d’impérissables valeurs spirituelles." Andreï Tarkovski, extrait du Temps scellé, Éd. Cahiers du cinéma, 1989 "Le cinéaste russe a instillé la notion de risque au cœur de sa création. Il s’agit pour lui de placer dans la réalisation d’un film une responsabilité quasi pénale. Chacun devrait y jouer sa vie et Tarkovski ne supporte ni la médiocrité, ni l’indifférence. Son intransigeance tourne souvent à la certitude. Il a gardé le regard tranchant, ce regard qu’il a posé aussi bien sur le cinéma que sur l’art en général. Son jugement est sévère. Il ne sauve que quelques cinéastes, ses frères de souffrance. Mais à coup sûr, on doit pouvoir l’intégrer lui-même parmi les élus." Antoine de Baecque, avant-propos d’Andreï Tarkovski, Éd. Cahiers du cinéma, 1989, réédition 2002. "Bien sûr, les hommes du XVe - ou du XXIe - siècle recrucifieraient le Christ s'il revenait parmi eux (d'où cette séquence inouïe d'un Golgotha sous la neige en Russie). Bien sûr, le chemin est ardu ; les lâchetés et les trahisons sont multiples. Mais le doute n'est pas permis : écoeuré par ce qu'il a vu et vécu, le peintre retrouve la force de créer en contemplant un adolescent qui, pour construire une cloche gigantesque, a misé sur la foi et non sur la raison. Comme une réponse à la tentation du silence éclatent, à la fin - seules séquences en couleurs -, les icônes peintes par Roublev. Dorées. Lumineuses. Chatoyantes. "A travers l'art, disait Tarkovski, l'homme exprime son espoir. Tout ce qui n'exprime pas cet espoir, ce qui n'a pas de fondement spirituel, n'a aucun rapport avec l'art." Pierre Murat, Télérama

 

Publié par Elmira Becq - dans Sorties - Cinéma
commenter cet article
24 septembre 2015 4 24 /09 /septembre /2015 11:25
CLASSE A PART au Katorza

 Date de sortie 23 septembre 2015 (1h25min)

Réalisé par Ivan I. Tverdovsky Avec Nikita Kukushkin, Philipp Avdeev, Masha Poezhaeva plus

Genre :  Drame

Nationalité Russe, allemand

 

Synopsis et détails

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

 

Lena est une adolescente brillante, pressée de retourner sur les bancs de l’école après des années de déscolarisation. Elle rejoint une classe adaptée aux élèves atteints de troubles physiques ou mentaux. La jeune fille s’intègre à la vie de l’école, mais le bonheur qu’elle affiche avec Anton, l’un de ses camarades de classe, n’est pas du goût de tout le monde. Ni sans conséquences.

Publié par Elmira Becq - dans Sorties - Cinéma
commenter cet article

Привет !

  • : Le Russe au-delà des mots
  • Le Russe au-delà des mots
  • : Ce blog est destiné aux personnes qui s'intéressent à la culture et à la langue russes. Je vous propose les informations culturelles pour vivre "russe" à Nantes, dans sa région ou ailleurs.
  • Contact

Rechercher