Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 mars 2014 1 17 /03 /mars /2014 12:48
Andreï Kourkov

Andreï Kourkov

Rencontre avec l’écrivain ukrainien Andreï Kourkov

19 mars 2014 20:00

à la Librairie du Globe

« Je suis russe, je suis né dans la région de Léningrad et ai grandi à Kiev. Je descend de cosaques du Don et de prêtres orthodoxes du Nord de la Russie. Sur mes 52 ans j’en ai passé 50 à Kiev. J’ai été élevé dans la culture russe. Je pense, parle et écris en russe.

Aujourd’hui, sain de corps et d’esprit je déclare solennellement que je n’ai pas besoin que l’on me protège et exige le retrait immédiat des forces russes du territoire de l’Ukraine » écrivait récemment Andreï Kourkov dans l’une de ses nombreuses contributions aux médias ukrainiens et internationaux. Sachant qu’il serait de passage à Paris, nous avons souhaité inviter Andreï Kourkov pour entendre son point de vue éclairé sur la situation préoccupante en Ukraine et les derniers événement en Crimée. C’est Amélie Poinssot, journaliste à Mediapart, récemment revenue de Crimée, qui l’interrogera et animera le débat. Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Andreï Kourkov est l’écrivian russophone contemporain le plus publié à l’étranger. Né à Saint-Pétersbourg en 1961 dans une famille communiste, il vit dès sa petite enfance à Kiev. Son premier roman paraît en 1991, deux semaines avant la chute de l’Union Soviétique. C’est son roman Le Pingouin, paru en France en 2000 et traduit dans le monde entier, qui le fait connaître à un très large public.

Bibliographie (en Français):

Le Pingouin. Éd. originale Liana Levi, 2000/Seuil points, 2001, traduit par Nathalie Amargier

Le Caméléon. Éd. originale Liana Levi, 2001/Seuil Points, 2002, traduit par Christine Zeytounian-Belous

L’Ami du défunt. Éd. originale Liana Levi, 2002/Seuil points, 2003, traduit par Christine Zeytounian-Belous

Les Pingouins n’ont jamais froid. Éd. Liana Levi, 2004, traduit par Nathalie Amargier

Le Dernier Amour du président. Éd. Liana Levi, 2004, traduit par Annie Epelboin

Laitier de Nuit. Éd. Liana Levi, 2009/points 2011, traduit par Paul Lequesne

Surprises de Noël, éditions Liana Levi, collection « Piccolo», traduit du russe par Paul Lequesne

Son dernier roman paru en français est le Le Jardinier d’Otchakov (Liana Levi, 329 pages, 20 euros)

Ancien article :

http://lerusseaudeladesmots.over-blog.com/article-andrei-kourkov-dissidences-et-dialogues-entre-la-russie-d-hier-et-d-aujourd-hui-97829855.html

25 février 2014 2 25 /02 /février /2014 00:04
Андрей Курков "Последняя любовь президента", 2004

Андрей Курков "Последняя любовь президента", 2004

Je vous recommande :

Le dernier amour du président

de Andreï Kourkov

 

Paru aux Editions Liana Levi le 15/03/2005

En format poche aux éditions Points le 19/10/2006
 

Ukraine, Kiev, 2015. Sans trop savoir comment, Sergueï Bounine devient président de la République d'Ukraine. De la fenêtre de sa salle de bains, il se remémore le passé soviétique. Bientôt, il devra affronter le post-communisme, la corruption, le désordre moral, la greffe d'un nouveau coeur et des chocolats de l'ambassadeur parfumés au poison...

 

 

Président de la République d'Ukraine ? Rien ne prédispose Sergueï Bounine à occuper ce poste. Son imprévisible ascension, dénuée de coups bas et d'ambition personnelle, se fait presque malgré lui. De la fenêtre de sa salle de bains, son point d'observation préféré, il se remémore le passé : les années de jeunesse à la sauce communiste, un frère jumeau pas si fou que ça, une mère préoccupée d'arrangements avec le système, le vieux David Isaakovitch amoureux de sa cabane sur une île au milieu du Dniepr... Et maintenant, il lui faut affronter le postcommunisme, la greffe d'un nouveau coeur et tous ceux qui rêvent de l'empoisonner... Un roman prémonitoire.

 

Sur la place rouge, à Moscou, Olivier BARROT présente l'ouvrage d' Andreï KOURKOV : "Le dernier amour du président".- Une séquence montre les visages typiques de Moscou (carte postale).

Un petit souvenir ;).

Un petit souvenir ;).

 Avec Andreï Kourkov après la séance de dédicace à la Librairie Coiffard, en 2012

 

 

24 janvier 2012 2 24 /01 /janvier /2012 21:27

 

 

Andreï Kourkov, dissidences et dialogues entre la Russie d’hier et d’aujourd’hui

 

 

Andreï Kourkov, connu notamment pour le succès de son livre "le Pingouin", revient sur le devant de la scène littéraire avec « Le jardinier d’Otchakov » qui pour le grand plaisir du lecteur nous offre un dialogue toujours plus vivant entre l’URSS d’hier et la Russie d’aujourd’hui. A découvrir rapidement en librairie. 

 

RENCONTRE DEDICACE

avec Andreï Kourkov

 

 

kourkov.png

 

 

  Mardi 31 janvier 2012

 

  de 18h00 à 19h30 : dédicace

 

et de 19h30 à 20h30 : rencontre avec l’auteur animée par une libraire

 

 

Librairie Coiffard

7 rue Fosse
44000 Nantes

Renseignements :  02.40.48.16.19

 

Plan ici


   

Le rouble soviétique, le premier Spoutnik, Khroutchev. Pour Igor, tout ça, c’est de l’histoire ancienne. Le passé pourtant vient toquer à sa porte sous les traits d’un vagabond tatoué (« Le jardinier d’Outchakov », L. Levi).

 

 

 

7494.jpg

 

na15_2699189_1_apx_470_.jpg

 

 

 

------_------.jpg

 

 

Igor Vozny, trentenaire, chômeur et célibataire, vit avec sa mère à Irpen, dans la banlieue de Kiev. Igor est un homme simple et sans ambition; la retraite de sa mère suffit à les faire vivre et il préfère écluser quelques bouteilles avec son copain Kolian plutôt que de chercher du travail. Une vie paisible… Jusqu’au jour où se présente une sorte de vagabond, un certain Stepan Sadovnikov, qui propose de se charger des travaux de jardinage en échange d’un lit dans la remise…

Le dernier livre d’Andreï Kourkov est un livre romanesque et historiquement envoûtant. Avec habilité, il arrive à opposer la Russie d’aujourd’hui à celle du temps de l’URSS. Finalement plus que d’aventures, c’est d’obsession et d’un certain regret du passé extrêmement ancrés dans la Russie contemporaine dont il s’agit. Andreï Kourkov arrive à dresser un portrait social entre différentes générations dans cette Russie toujours déchirée par sa mémoire par le biais de ses personnages qui se cherchent dans leur propre présent. Russes dans l’âme, les pages pourtant portent un regard critique et puissant qui nous transportent dans un passéiste purement littéraire mais qui nous laisse néanmoins espérer à la reconstruction d’une Russie d’aujourd’hui.

 

Ses livres :

 

  • Le Pingouin, (Смерть постороннего la mort d'un intrus, 1996, plus connu sous le titre actuel Пикник на льду Pique-nique sur la glace). Première parution en France en 2001 chez Seuil, collection Points Roman.

Victor Zolotarev est un journaliste au chômage. Il vit à Kiev avec un pingouin récupéré au moment de la fermeture du zoo. Il trouve un emploi d'écrivain de nécrologie. Il écrit à l'avance les nécrologies de gens vivants ; ce qui est assez étonnant, c'est que ceux-ci ne le restent jamais très longtemps... À la suite de Victor, on pénètre au cœur de l'Ukraine d'aujourd'hui avec sa mafia, ses troubles et ses étranges animaux domestiques.
  • Le Caméléon,

Un jeune homme trouve un manuscrit de l'une des principales œuvres ukrainienne étrangement annoté. Cela va le mener vers une tombe, une carte au trésor et jusqu'au désert kazakh.
  • L'Ami du défunt, (Милый друг, товарищ покойника, 2001).

Un homme désespéré embauche un tueur à gages pour le supprimer. Quand il change d'avis, il est trop tard, enfin, en Ukraine, il y a toujours moyen de s'arranger.
  • Les pingouins n'ont jamais froid, (Закон улитки, 2002).

Où l'on retrouve Victor Zolotarev à la recherche de son pingouin… Ce nouveau voyage nous emmène jusqu'en Tchétchénie après l'Ukraine et la Russie.
  • Le Dernier Amour du président, (Последняя любовь президента, 2004).

En Ukraine, en 2015, un homme devient, presque malgré lui, président de la république. Il nous livre ses souvenirs et ses réflexions. Ce livre, paru peu de temps avant la révolution orange, paraît prémonitoire.
  • Laitier de nuit (Ночной молочник, 2007), Éditions Liana Levi‎. Édition poche parue chez Points en 2011 

  • Surprises de Noël, nouvelles, 2010, 62 p.  Éditions Liana Levi‎. collection Piccolo.

 

Pour aller plus loin avec la librairie Coiffard

Привет !

  • : Le Russe au-delà des mots
  • Le Russe au-delà des mots
  • : Ce blog est destiné aux personnes qui s'intéressent à la culture et à la langue russes. Je vous propose les informations culturelles pour vivre "russe" à Nantes, dans sa région ou ailleurs.
  • Contact

Rechercher