Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2012 3 11 /01 /janvier /2012 23:36
     

 

Solomon Rossine
"La corde sonnante"
du samedi 28 janvier au dimanche 4 mars
 
Vernissage
le samedi 28 janvier de 11h à 14h

 

 

Rossine-2012-grande.jpg 

Pour accompagner l'exposition
 
Olga Boldyreff fera une conférence sur "Les influences de la tradition populaire dans l'avant-garde russe" 
 le mardi 31 janvier à 20 h à la galerie.
(merci de réserver par mail pour prévoir la disponibilité des places)
 
Le Rayon Vert 1 rue sainte Marthe, 44100 Nantes
 Horaires : Mercredi, jeudi, vendredi, samedi : 15 -19h,
 dimanche :11-13h
 
Tel: 02 40 71 88 27
 
  
A  propos de Solomon Rossine : Né en 1937 en Biélorussie, Solomon Rossine fait des études d'arts plastiques à Leningrad et Moscou.
Entre 1965 et 1988, il vagabonde un peu partout en Union Soviétique. Ces périples l'emmèneront au cœur des paysages russes et du quotidien du peuple sur lequel il porte un regard emprunt d'une profonde humanité. Arrivé en France en 1990, il n'a jamais cessé de peindre "la vie simple" du petit  villageois. Il construit un monde vacillant, toujours à la limite de la rupture, où l'on rencontre des êtres dérisoires, à la fois distordus et sublimes. Artiste inclassable, il réunit la force expressive de la couleur et l'audace d'une grande liberté dans le dessin.
 
Paysages russes : "La corde sonnante". La peinture de Rossine transforme les paysages ruraux et urbains en métaphores poétiques. Son oeuvre intrigue, pénètre et incite le spectateur à entendre la voix de la nature. Ses paysages sont la Russie même, le pays où la violence sur l'homme est si présente que l'absurde devient une norme de vie. La misère populaire exprimée dans les paysages se transfome subitement en sentiment poignant,  cette sensation provenant même de la simple vue d'un arrêt de tram ou de la pluie qui tombe. Pour Rossine, cette "Corde sonnante" ou dissonante est toujours présente dans le paysage russe. Elle surgit de nulle part, mais envahit complètement les sentiments du spectateur, telle l'amertume ou la douleur d'une personne abandonnée, délaissée. 
La Galerie du Rayon Vert est très heureuse d'exposer à nouveau ce grand peintre Russe, qui a déjà présenté plusieurs fois son travail entre 1994 et 2007 à la galerie ainsi qu'à Onyx 
Actualité : Exposition au Musée Russe de Saint Pétresbourg : vernissage le 28 février 2012.
 
A propos de Olga Boldyreff : Née à Nantes de parents russes exilés, Olga Boldyreff hérite d'une double culture qui se retrouve dans toute son oeuvre. Artiste polymorphe, elle passe indifféremment de l'écriture à la peinture, du dessin à la sculpture, de la performance à la photographie, de la radio à la vidéo. Influencée par l'art russe (art populaire et avant-gardes) et par les mouvements contemporains (post-minimalisme, anti-form, art conceptuel, arte povera), elle mélange les styles et les époques, soucieuse d'élargir ses terrains d'investigations. Son oeuvre pose les questions de frontière et de métissage.

 

Publié par Elmira - dans Sorties - Expo
commenter cet article

commentaires

Привет !

  • : Le Russe au-delà des mots
  • Le Russe au-delà des mots
  • : Ce blog est destiné aux personnes qui s'intéressent à la culture et à la langue russes. Je vous propose les informations culturelles pour vivre "russe" à Nantes, dans sa région ou ailleurs.
  • Contact

Rechercher