Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 janvier 2012 7 15 /01 /janvier /2012 22:31

 


«Песня про зайцев» из кинофильма "Бриллиантовая рука"

 

("Un bras en diamants")

 

Автор текста (слов): Дербенев Л. 
Композитор (музыка): Зацепин А. 

 


 

Текст (слова) песни

В тёмно-синем лесу, 
Где трепещут осины, 
Где с дубов-колдунов 
Облетает листва, 
На поляне траву 
Зайцы в полночь косили 
И при этом напевали 
Странные слова. 

"А нам всё равно, 
А нам всё равно, 
Пусть боимся мы волка и сову. 
Дело есть у нас - 
В самый жуткий час 
Мы волшебную 
Косим трын-траву". 

А дубы-колдуны 
Что-то шепчут в тумане, 
У поганых болот 
Чьи-то тени встают. 
Косят зайцы траву, 
Трын-траву на поляне 
И от страха всё быстрее 
Песенку поют. 

"А нам всё равно, 
А нам всё равно, 
Пусть боимся мы волка и сову. 
Дело есть у нас - 
В самый жуткий час 
Мы волшебную 
Косим трын-траву". 

А нам всё равно, 
А нам всё равно, 
Твёрдо верим мы 
В древнюю молву. 
Храбрым станет тот, 
Кто три раза в год 
В самый жуткий час 
Косит трын-траву. 

А нам всё равно, 
А нам всё равно, 
Станем мы храбрей 
И отважней льва. 
Устоим хоть раз 
В самый жуткий час, 
Все напасти нам 
Будут трын-трава". 

"А нам всё равно, 
А нам всё равно, 
Твёрдо верим мы 
В древнюю молву. 
Храбрым станет тот, 
Кто три раза в год 
В самый жуткий час 
Косит трын-траву".

 

О фильме "Бриллиантовая рука"
на kinoglaz.fr

Бриллиантовая рука (1969) (Весь Фильм)

 

Synopsis
Dans une petite ville du littoral sud, agit une bande de trafiquants de devises dirigée par le Chef et son aide Graf. Ce dernier, chargé d'une mission du Chef, part en voyage touristique à l'étranger et se trouve en compagnie du paisible et modeste économiste Semion Semionovitch. Les événements vont se poursuivre de telle façon que Graf ne peut absolument plus se séparer de son nouvel ami sans faillir à sa mission...

 

Selon une opinion largement répandue, les films vieillissent très rapidement. Néanmoins certains d’entre eux dérogent à cette règle. 
Aujourd’hui Un bras aux Diamants est souvent à l’écran, jeunes et moins jeunes s’installent devant leur télévision pour savourer l’histoire connue par cœur. 
Il en fut ainsi au moment de la sortie du film en 1968 - 1969 : les enfants, leurs parents et leurs grands parents allaient plusieurs fois au cinéma pour regarder les aventures de Sémion Sémionovitch Gorbounkov parti en croisière à l’étranger et tombé entre les mains de contrebandiers. 
On voyait bien à l’époque les intentions critiques de Leonid Gaïdaï. Tout le sujet du film visait à tourner en dérision les recommandations traditionnelles que la bureaucratie soviétique adressait aux citoyens partant pour l’étranger. Soyez vigilants ! Prenez garde aux provocations. 
Sémion Sémionovitch contemplant les « beautés capitalistes » perd sa vigilance et voilà, quand il reprend conscience, il a le bras plâtré. En regardant le film à la fin des années 60, les spectateurs qui n'osaient même pas rêver d'aller à l'étranger, se distrayaient tout en refoulant leur complexe commun d'infériorité. 
Aujourd’hui, au contraire, le film est perçu comme un souvenir nostalgique de la période soviétique, une sorte de souvenir du paradis perdu alors que la vie, de ce coté de la frontière, était simple et compréhensible. (...)
C’est ainsi que, le sujet et les situations comiques étant purement soviétiques, Un bras en diamant, devenu film-culte pour plusieurs générations de soviétiques, n’a jamais eu de succès au-delà des frontières de l’URSS. Même dans les autres pays du bloc socialiste, où le problème des frontières ne se posait pas de la même façon, le film est resté incompris. En revanche, il semble que le film ne vieillira jamais en Russie. Sergueï Lavrentiev (Encyclopédie du cinéma "Kirill et Methode")

 

http://www.youtube.com/watch?v=bF5ylOLlLtk

http://www.youtube.com/watch?v=n0-URc4XMPs

http://www.youtube.com/watch?v=lzv4vno2o8I&feature=fvwrel

commentaires

Привет !

  • : Le Russe au-delà des mots
  • Le Russe au-delà des mots
  • : Ce blog est destiné aux personnes qui s'intéressent à la culture et à la langue russes. Je vous propose les informations culturelles pour vivre "russe" à Nantes, dans sa région ou ailleurs.
  • Contact

Rechercher