Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2014 1 17 /03 /mars /2014 12:48
Andreï Kourkov

Andreï Kourkov

Rencontre avec l’écrivain ukrainien Andreï Kourkov

19 mars 2014 20:00

à la Librairie du Globe

« Je suis russe, je suis né dans la région de Léningrad et ai grandi à Kiev. Je descend de cosaques du Don et de prêtres orthodoxes du Nord de la Russie. Sur mes 52 ans j’en ai passé 50 à Kiev. J’ai été élevé dans la culture russe. Je pense, parle et écris en russe.

Aujourd’hui, sain de corps et d’esprit je déclare solennellement que je n’ai pas besoin que l’on me protège et exige le retrait immédiat des forces russes du territoire de l’Ukraine » écrivait récemment Andreï Kourkov dans l’une de ses nombreuses contributions aux médias ukrainiens et internationaux. Sachant qu’il serait de passage à Paris, nous avons souhaité inviter Andreï Kourkov pour entendre son point de vue éclairé sur la situation préoccupante en Ukraine et les derniers événement en Crimée. C’est Amélie Poinssot, journaliste à Mediapart, récemment revenue de Crimée, qui l’interrogera et animera le débat. Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Andreï Kourkov est l’écrivian russophone contemporain le plus publié à l’étranger. Né à Saint-Pétersbourg en 1961 dans une famille communiste, il vit dès sa petite enfance à Kiev. Son premier roman paraît en 1991, deux semaines avant la chute de l’Union Soviétique. C’est son roman Le Pingouin, paru en France en 2000 et traduit dans le monde entier, qui le fait connaître à un très large public.

Bibliographie (en Français):

Le Pingouin. Éd. originale Liana Levi, 2000/Seuil points, 2001, traduit par Nathalie Amargier

Le Caméléon. Éd. originale Liana Levi, 2001/Seuil Points, 2002, traduit par Christine Zeytounian-Belous

L’Ami du défunt. Éd. originale Liana Levi, 2002/Seuil points, 2003, traduit par Christine Zeytounian-Belous

Les Pingouins n’ont jamais froid. Éd. Liana Levi, 2004, traduit par Nathalie Amargier

Le Dernier Amour du président. Éd. Liana Levi, 2004, traduit par Annie Epelboin

Laitier de Nuit. Éd. Liana Levi, 2009/points 2011, traduit par Paul Lequesne

Surprises de Noël, éditions Liana Levi, collection « Piccolo», traduit du russe par Paul Lequesne

Son dernier roman paru en français est le Le Jardinier d’Otchakov (Liana Levi, 329 pages, 20 euros)

Ancien article :

http://lerusseaudeladesmots.over-blog.com/article-andrei-kourkov-dissidences-et-dialogues-entre-la-russie-d-hier-et-d-aujourd-hui-97829855.html

commentaires

Привет !

  • : Le Russe au-delà des mots
  • Le Russe au-delà des mots
  • : Ce blog est destiné aux personnes qui s'intéressent à la culture et à la langue russes. Je vous propose les informations culturelles pour vivre "russe" à Nantes, dans sa région ou ailleurs.
  • Contact

Rechercher